Fil fourré inox sans gaz

Vous me demandez souvent si vous pouvez souder l’inox avec un fil fourré inox sans gaz ! Vient ensuite celle de savoir où trouver et acheter une bobine de fil fourré inox. Mais aussi est-ce que ce type de soudure est possible avec le poste à souder fil fourré Parkside ?
Et enfin, qu’est ce que ça donne comme résultat et est-ce que la soudure reste bien inoxydable?

On va donc répondre à toutes les questions qu’on peut se poser au sujet du soudage de l’inox sans gaz !
Pour ceux qui se questionnent aussi sur le fil fourré aluminium je vous dirige vers cet autre article.

MIG sans gaz : La première chose à savoir qui est une erreur fréquente, c’est d’utiliser Mig sans gaz pour parler du fil fourré… En effet, le MIG est un procédé qui s’utilise avec gaz comme son nom l’indique (Métal Inert Gas)

Fil fourre inox sans gaz Parkside

Bobine de fil fourré inox sans gaz

Avant d’espérer souder de l’inox au fil fourré, il faut déjà trouver une bobine qui soit VRAIMENT du fil fourré inox, et qui s’utilise SANS GAZ !
Car oui il existe du fil fourré inox qui s’utilise AVEC GAZ. Il sert aux professionnels à obtenir un meilleur rendement (entre autres).

Là encore les fournisseurs utilisent régulièrement MIG en parlant du fil fourré, ou encore Mig Mag ou juste Mag… Ne soyez donc pas surpris de voir ces appellations. D’ailleurs, souvent, sur les sites, tout est réuni dans la catégorie « Accessoires Mig Mag ».

Mais surtout il existe de nombreux vendeurs qui vous dirigent vers du fil fourré acier basique… Ou encore du fil inox plein… Et si vous ne faites pas gaffe vous vous faites avoir !
Donc attentions aux « vendeurs d’accessoires » qui ne connaissent pas leur matériel…

Bobine fil fourré inox

Il y a finalement très peu de choix, et les seuls fils sans gaz inox que j’ai trouvé sont :

Le Selectarc FCO 307. L’inconvénient est qu’il se trouve difficilement et se vend certainement en bobine 15kg seulement…

L’ER308LT0-3 vendu par STM, un site Allemand (mais qui livre en France). Et oui, je n’ai pas réussi à trouver un fil vendu en France qui soit du fil fourré  inox, utilisable sans gaz, et vendu en petite bobine de 100mm. Je cherchais une petit bobine pour le prix, mais aussi parce que la plupart des postes à souder destinés aux amateurs n’acceptent que les bobines de 100 et 200mm.

Voici donc la fameuse bobine que j’ai commandé pour tester : https://bit.ly/3SMOeL2
Le prix pique un peu, surtout avec les 12€ de livraison en France… Mais pour faire un essai ou des brèves réparations cela peut rester envisageable !
À condition que ce soit efficace, et ça, on va le voir dans la suite de cet article !

Quelle polarité pour le fil fourré inox?

Il faut savoir qu’en soudure la polarité des branchements est un paramètre important !
En fil fourré acier on est toujours en polarité négative donc avec le pistolet au positif et la masse au négatif. Mais en fil fourré inox les constructeurs indiquent une polarité positive.

La majorité des postes multi procédés ne posent pas problème, puisqu’ils ont généralement un bout de câble qui permet d’inverser la polarité, mais ça devient problématique si on souhaite l’utiliser avec le poste fil fourré Parkside sur lequel il n’est pas possible d’inverser la polarité…

C’est pour ça qu’on va tester de déroger un peu à la règle et d’essayer de souder en polarité négative avec ce fil fourré inox. Ça nous permettra de savoir si la soudure inox au fil fourré est possible avec le poste Parkside. Même si, vous pensez bien qu’il est préférable d’utiliser la bonne polarité si votre poste le permet.

Essais de soudure fil fourré inox

Pour le premier essai je fait donc les choses correctement et utilise un poste permettant de souder en polarité positive. Je soude avec le poste Decapower ultramig 230, mais de nombreuses marques proposent des postes multi procédés qui permettent d’inverser la polarité (Gys, Stahlwerk, Vevor, Ipotools,etc…).

Mise en garde avant soudage ! En soudant au fil fourré inox, comme à l’arc MMA, un laitier se forme en surface de la soudure. Ce laitier qui est une couche cassante peut être DANGEREUX ! Car la tôle se déforme en refroidissant et le fait éclater en petit morceaux… Ces éclats sont encore très chauds et peuvent venir se coller à votre rétine et entraîner la perte d’un œil ! Alors lunettes obligatoires, on ne joue pas avec ça !

– Je soude une tôle inox de 2mm
– Réglage à 120 ampères et 19,5 volts (vitesse de fil réglée automatiquement par le poste)

Soudure inox fil fourré sans gaz

Voilà le résultat après nettoyage, alors visuellement on est loin de la soudure inox au TIG… Mais pour une soudure fil fourré c’est tout à fait correct !
Les projections sont moins nombreuses qu’en fil fourré acier.

Le verso est bien pénétré, mais le phénomène de rochage est évidemment présent (voir vidéo). Pour rappel, le rochage est l’oxydation au verso qui forme des aspérités rugueuses.
On évite ça avec une protection gazeuse au verso… Mais quand le but est de faire sans gaz, alors on peut placer une plaque cuivre pour limiter le phénomène. 

On va maintenant essayer la même chose en polarité négative voir si c’est faisable. Puis ensuite on fera un test d’oxydation pour s’assurer que tout reste bien inoxydable.

Fil fourré inox sans gaz Parkside

Essai de soudure avec le même fil fourré inox sans gaz, et le poste à souder fil fourré Parkside à 100€ ! 
Je rappelle que notre défi principal est de souder en polarité négative car ce fil est censé s’utiliser en positif. Et que le poste Parkside ne peut pas inverser sa polarité qui est négative obligatoirement.

On va donc faire l’essai pour voir si le résultat est exploitable, solide, et visuellement correct. Le but étant de savoir si vous pouvez vous dépanner de cette façon pour souder occasionnellement de l’inox, sans avoir à investir dans un poste plus cher.

Fil fourré Parkside
Parkside fil fourré inox

Étonnamment la soudure s’est pas trop mal passée ! 
On sent quand même que la fusion est légèrement différente et moins bonne qu’en polarité positive.

Au verso c’est légèrement moins pénétré ce qui est normal.

Ça me semble solide on va vérifier ça de suite avec un essai de pliage au marteau.

Test de résistance tôle inox

J’ai plié l’essai fait avec le poste Parkside fil fourré pour voir si c’était un minimum solide.

Résultat bon je n’ai pas eu de rupture, alors même que le départ était loupé avec un manque d’intensité.

C’est plutôt encourageant pour ceux qui n’ont pas le choix. Mais sachez qu’il est évidemment préférable de souder avec la bonne polarité.

Essai pliage tôle inox soudure Parkside

Test d'oxydation de la soudure

Pour m’assurer que mon assemblage reste bien inoxydable et qu’on ne m’a pas vendu un fil acier tout à fait basique, j’ai fait un test d’oxydation.

J’ai pris un essai que j’avais fait sur acier pour subir le même test et comparer les résultats.
pour cela j’ai accéléré l’oxydation à l’aide d’eau oxygénée et de gros sel !
C’est sans appel, l’acier a rapidement rouillé, l’inox lui est resté quasiment intact !

Je dis quasiment, car on peut observer de légères tâches de rouille. Elle sont dues à un mauvais nettoyage, et potentiellement aussi à une poussière d’acier volatile qui a pu se reposer en surface après soudage.
C’est peut-être aussi lié au fait que l’eau oxygénée et le sel est un mélange très corrosif et que ma nuance d’acier inoxydable était un 304 et pas un 316L, mieux réputé pour sa résistance à la corrosion.

Mais avec un nettoyage bien fait et en prêtant attention à ne pas exposer votre pièce à un milieu corrosif immédiatement après soudage/nettoyage, vous obtiendrez un résultat qui restera inoxydable.

test oxydation

Bilan/Avis

Alors, comme avis sur ce fil fourré inox sans gaz, on peut dire qu’il s’en sort tout à fait honorablement !
Son principal défaut est qu’il n’est pas simple à dénicher en petite bobine pour les amateurs… À part ça, il peut faire le job pour pas mal de petits travaux. 

Pour comparer à un même diamètre de fil et épaisseur à souder d’acier, il demandera un réglage d’intensité/tension supérieure. Pour indication j’étais à 120 ampères pour 2mm d’épais.
L’avantage est que, pour passer d’acier à inox vous n’avez qu’à changer la bobine de métal d’apport. Les accessoires et la torche restent les mêmes.

Vous prendrez évidemment toutes les dispositions nécessaires afin d’éviter la contamination du métal (nettoyage avant et après soudage avec les brosses adaptées). Voire même passivation à l’acide à la fin, si vous voulez mettre toutes les chances de votre côté.

Il n’en reste pas moins vrai, que l’idéal reste le soudage au Tig pour l’inox (c’est mon avis). Avec un gaz de protection au verso pour éviter le rochage. Le Mag peut faire l’affaire aussi mais je suis moins fan.

J’espère vous avoir aidé à y voir plus clair sur le sujet, si ce n’est pas déjà fait vous pouvez télécharger mon livret PDF GRATUIT sur les 45 erreurs de débutant en soudage.
Vous trouverez le formulaire pour le recevoir par mail en bas de page ou dans Menu → Ressources gratuites.

 

La vidéo :

Laisser un commentaire

Si ce site vous est utile, vous êtes libre de partager pour qu'il continue d'exister :)